Système canadien d'information sur les feux de végétation

Rapport national sur la situation des feux de végétation

Rapports archivés

Mis à jour : 8 août 2018

Feux actifs
Non maîtrisés Maîtrisés Intervention modulée
284 255 187
2018
(À ce jour )
À ce jour moy. décennale
(À ce jour )
% de la normale Brûlages dirigés États-Unis
Nombre 5 610 4 796 117 46 39 398
Superficie
(ha)
865 466 2 244 271 39 2 029 2 166 763

Feux importants

En date du 8 août, la Colombie-Britannique compte 11 feux prioritaires, dont six ont déclenché des ordres d’évacuation. Le feu de 12 000 ha de Snowy Mountain, une menace potentielle pour Cawston et Keremeos, est maintenant contenu à 40 %. Dans le nord, les habitants de Telegraph Creek ont été évacués en raison du feu du lac Alkali. Il y a au total 456 feux en Colombie-Britannique, dont 255 ne sont pas maîtrisés et 3 000 personnes au total soutiennent les opérations de lutte contre les feux de forêt. L’Ontario compte six feux prioritaires, dont un seul n’est pas maîtrisé. La pluie a ralenti l’activité des feux dans la majeure partie de la province. Les pompiers ont réalisé d’importants progrès sur le feu de 11 000 ha de Parry Sound, qui a provoqué l’évacuation de Key Harbour et de Henvey Inlet il y a près de trois semaines. Parcs Canada signale un incendie prioritaire, le feu du mont Wardle dans le parc national Kootenay. L’autoroute 93 est fermée et le Kootenay Park Lodge a été évacué.

Mobilisation de ressources interservices

Les niveaux de préparation à l’échelle nationale sont de 5 au Canada et aux États-Unis, ce qui indique que les ressources disponibles pour maîtriser les feux sont insuffisantes pour le niveau d’activité actuel des feux. La Colombie-Britannique est au niveau 5, l’Ontario au niveau 4 et Parcs Canada au niveau 3. Du personnel et de l’équipement de partout au pays, ainsi que des États-Unis, du Mexique et de l’Australie, ont été mobilisés pour l’Ontario et la Colombie-Britannique.

Synopsis hebdomadaire

Cette année, il y a eu 5 610 feux à ce jour au Canada, qui ont brûlé 865 466 ha. Le nombre total de nouveaux feux s’est élevé à 634 dans la dernière semaine, dont 431 (68 %) sont dus à la foudre. La superficie brûlée au cours de la dernière semaine a totalisé plus de 68 000 ha. Jusqu’à présent, le nombre de feux cette année est supérieur à la moyenne décennale (117 %), mais la superficie brûlée est nettement inférieure à la moyenne (39 %).

La fumée des feux dans l’ouest de l’Amérique du Nord continue de nuire à la qualité de l’air entre la Colombie-Britannique et la Saskatchewan, ce qui a incité Environnement Canada à émettre des avis. Les avis de chaleur couvrent également une grande partie de cette région au cours des prochains jours alors qu’une tempête du Pacifique au large des côtes du nord-ouest des États-Unis et une crête centrée sur les États désertiques entraînent un air chaud au Canada. Des averses et des orages épars se poursuivent dans tout le Yukon et les Territoires du Nord-Ouest, avec une certaine humidité dans l’extrême nord-ouest de la Colombie-Britannique. De faibles creux barométriques centrés sur l’Ontario et le Labrador créent une instabilité et des averses ou des orages dispersés dans ces régions.

Pronotics

Un temps chaud et sec va s’abattre sur la moitié ouest du pays jusqu’à la fin de semaine, où une tempête du Pacifique commencera à traverser la moitié sud de la Colombie-Britannique et de l’Alberta. Il s’agit d’un événement important, le vent pouvant entraîner des indices d’allumage et des taux de propagation élevés, et l’instabilité générant probablement des orages généralisés. La semaine prochaine, la propagation irrégulière des feux et de nouveaux feux sont probables dans le sud de la Colombie-Britannique et dans le centre et le nord de toutes les provinces à l’est du Québec. Les pluies les plus intenses sont susceptibles de tomber dans les montagnes plus élevées et les contreforts du centre-ouest de l’Alberta. L’abondante activité des feux autour de la région de Prince George, en Colombie-Britannique, demeurera probablement en marge de la zone de pluie. Les faibles perturbations à travers l’est du Canada produiront d’abord des averses ou des orages, mais une tendance générale de réchauffement et d’assèchement semble s’installer au cours de la fin de semaine, donnant lieu à une augmentation générale des indices de danger du feu.

Graphiques courants

Noter : Pour les provinces, PC = Parcs Canada

Dernière mise à jour :