Système canadien d'information sur les feux de végétation

Rapport national sur la situation des feux de végétation

Rapports archivés

Mis à jour : 18 août 2017

Feux actifs
Non maîtrisés Maîtrisés Intervention modulée
138 151 540
2017
(À ce jour )
À ce jour moy. décennale
(À ce jour )
% de la normale Brûlages dirigés États-Unis
Nombre 4 429 5 357 83 47 42 010
Superficie
(ha)
2 473 318 2 276 810 109 6 100 2 549 117

Feux importants

  • Colombie-Britannique – 6 feux (503 907 ha) De nombreux incendies actifs menacent des infrastructures et des propriétés privées. Plusieurs ordres d’évacuation et alertes sont en vigueur. Les agences travaillent à contenir plusieurs feux prioritaires.
  • Parcs Canada – 3 feux (17 274 ha) Les feux touchent les parcs nationaux et provinciaux, chaque agence contribuant avec ses ressources.
  • Mobilisation de ressources interservices

    Le niveau de préparation national est de 5; il est de 5 en Colombie-Britannique et de 4 en Ontario et dans les aires de Parcs Canada. L’Alberta et le Manitoba se trouvent au niveau 3, tandis que les autres agences sont au niveau 1 ou 2. Les incendies en Colombie-Britannique et dans les Territoires du Nord-Ouest sont à l’origine de la majeure partie de la superficie brûlée cette semaine. Le nombre d’agences qui sont intervenues cette semaine est de 10. Les États-Unis sont passés au niveau de préparation 5.

    Synopsis hebdomadaire

    À ce jour, il y a eu, cette année au Canada, 4 429 feux qui ont brûlé 2 473 318 ha. La semaine dernière, la plus vaste superficie dévastée a été observée dans les Territoires du Nord-Ouest qui ont déclaré plus de 550 000 ha brûlés. Plus de 300 000 ha ont brûlé la semaine dernière en Colombie-Britannique. La Saskatchewan (38 244 ha) et le Manitoba (30 264 ha) viennent ensuite à l’égard de la superficie brûlée la semaine dernière. La foudre a été la cause de 51 % des nouveaux feux. Tandis que le nombre de feux enregistrés au cours de la saison correspond à environ 80 % de la moyenne décennale, la superficie brûlée a augmenté de près d’un million d’hectares cette semaine et est maintenant supérieure à la moyenne décennale (108 %).

    La crête qui était installée au-dessus de la Colombie-Britannique à la fin du mois de juillet s’est déplacée progressivement vers l’est et s’est comprimée sous l’effet d’une arrivée d’air du Pacifique. Elle se trouve maintenant entre l’ouest de l’Ontario et l’ouest des îles de l’Arctique. À l’ouest de l’axe de la crête, les températures sont redescendues à des valeurs normales pour la saison et la masse nuageuse et l’humidité ont augmenté. Une faible dépression traversant le nord de la Colombie-Britannique apportera quelques averses et orages dans le centre et le nord de la Colombie-Britannique et dans l’Alberta. Le front avant de la masse d’air du Pacifique produira des averses, des orages et probablement d’autres incendies entre l’extrême ouest de l’Ontario et l’ouest du Nunavut. Ce front rencontrera une perturbation plus importante dans le centre des Territoires du Nord-Ouest, où de fortes précipitations s’abattront au nord de Great Slave Lake et à l’est du fleuve Mackenzie. L’est de l’Ontario et l’ouest du Québec continuent à profiter d’un temps sec, mais avec un danger de feu assez faible après les récentes pluies. La dépression qui en est à l’origine traverse le Québec, occasionnant toujours des averses, mais avec un danger de feu assez faible, dans l’est du Québec et le nord des provinces de l’Atlantique. Le temps demeurera sec dans quelques zones du Nouveau-Brunswick qui seront vulnérables aux incendies.

    En Colombie-Britannique, des restrictions sont en vigueur concernant les feux à ciel ouvert et les feux de camp dans l’ensemble de la province. L’exploitation forestière fait l’objet de restrictions dans les zones situées près des feux de forêt de Big Bend Creek, Tatelkuz Lake, Lucas Lake et Chedakuz Creek au sud-ouest de Vanderhoof, ainsi que dans le Cariboo Forest District. Des restrictions d’exploitation forestière sont en vigueur dans les régions de Dunn Lake, de Thuya Creek et d’Elephant Hill. Les véhicules tout-terrain utilisés pour les loisirs sur des terres de la Couronne seront interdits dans la région de Cariboo, de Kamloops et du sud-est. Par ailleurs, tous les véhicules routiers devront rester sur les chaussées bien définies.

    En Alberta, des interdictions de feu sont en vigueur dans les parcs nationaux de Banff, de Jasper et des Lacs-Waterton; les districts municipaux d’Acadia, Foothills, Pincher Creek, Willow Creek No. 26 et Taber; les comtés de Warner, Wheatland, Cardston, Forty Mile No. 8, Cypress, Kneehill, Rocky View, Lethbridge et Vulcan, ainsi que dans la zone forestière de Calgary, à Cochrane, dans la ville de Jasper et à Fort Macleod, Glenwood, Hill Spring, Lethbridge, Magrath, Crowsnest Pass, Ghost Lake, Waiparous, Banff, Black Diamond, le comté de Newell, Nanton, Okotoks, Turner Valley, Canmore, Cardston et Trochu. Des restrictions de feu sont en vigueur dans les comtés de Birch Hills et de Newell, à Claresholm, Coalhurst, Coaldale, Drumheller, Picture Butte et dans les régions spéciales. Consultez la page Web du gouvernement de l’Alberta sur les interdictions de feu (https://www.albertafirebans.ca) pour connaître la nature de ces restrictions et interdictions. Des avis de feu sont en vigueur dans les comtés de Saddle Hills, de Northern Lights, de Minburn, de Beaver, de Clearwater, de Leduc, de Parkland, de Paintearth No. 18 et de Westlock, le district municipal de Spirit River, Airdrie, Calgary, Chestermere, Rocky Mountain House, Crossfield, Devon, Peave River Forest Area, High Level Forest Area, Edson forest Area.

    Au Yukon, les permis de brûlage sont suspendus dans tous les districts sauf Beaver Creek, Burwash, Faro, Mayo, Old Crow et Ross River.

    Il n’y a aucune interdiction de feu en vigueur dans les Territoires du Nord-Ouest.

    En Saskatchewan, tous les feux à ciel ouvert sont interdits sur les terres de la Couronne au sud de l’autoroute 7 de la frontière de l’Alberta à l’est de Rosetown; à l’ouest de l’autoroute 4 au sud de la jonction des autoroutes 4 et 15; au sud de l’autoroute 15 à l’ouest de la jonction des autoroutes 15 et 11; à l’ouest de l’autoroute 11 au sud de Regina; et à l’ouest de l’autoroute 6 de Regina à la frontière américaine. L’interdiction frappe tous les parcs provinciaux et les sites récréatifs de la zone concernée, y compris : les parcs provinciaux de Buffalo Pound, Cypress Hills (zones centrale et ouest), Danielson, Douglas, Saskatchewan Landing, St. Victor’s Petroglyphs et Wood Mountain Post; et les sites récréatifs d’Elbow Harbour, Coldwell Park, Cypress Lake et Lovering Lake.

    Au Manitoba, les feux à ciel ouvert sont interdits du 1er avril au 15 novembre, sauf si l’on possède un permis de feu ou si le feu se trouve dans un foyer fermé et approuvé. Les activités faisant appel à des feux d’artifice ou des lanternes célestes dans des zones boisées peuvent également exiger une autorisation écrite à certains endroits durant cette période. Aucune autre restriction en vigueur n’est à signaler.

    En Ontario, des interdictions de feu totales sont en vigueur dans les parcs provinciaux de Whitesand et de Windigo Bay.

    Au Québec, les permis d’incinération industrielle sont suspendus et annulés dans la région de Maniwaki.

    Dans tous les comtés du Nouveau-Brunswick, les activités de brûlage sont limitées à la période suivante : de 20 h à 8 h.

    Aucune restriction de feu n’est en vigueur en Nouvelle-Écosse.

    À l’Île-du-Prince-Édouard, un permis de brûlage est obligatoire pour toutes les activités de brûlage extérieures pendant toute la durée de la saison des feux. Les permis de brûlage ont été suspendus dans le district de l’ouest.

    Il ne semble pas y avoir d’interdiction de feu en vigueur à Terre-Neuve-et-Labrador.

    Pronotics

    Les conditions météorologiques au Canada seront plus variables que ces dernières semaines. La majeure partie du pays retrouvera des températures de saison, une humidité plus forte et des chutes de pluie plus abondantes. Le temps sec se poursuivra dans les parties sud des provinces de l’ouest qui pourront être confrontées à des départs de feu; cependant, les incendies se feront plus rares au Yukon et dans la partie nord des Territoires du Nord-Ouest grâce à des bandes de pluie qui surviendront à plusieurs reprises. Un orage en provenance du Pacifique qui traversera l’ouest du Canada vendredi et samedi (18 et 19 août) apportera probablement un front froid se déplaçant rapidement, des orages, des bourrasques d’ouest à nord-ouest, une situation propice à de nouveaux incendies et à une propagation rapide du feu. Prenant le relais, une crête se formera au-dessus de l’ouest du Canada au début de la semaine du 20 août, faisant revenir un temps chaud et sec, et plus calme, dans une grande partie de l’ouest; cependant, cette crête se déplacera probablement vers l’est en fin de semaine. L’est du Canada recevra sans doute des précipitations régulières, ce qui limitera les incendies.

    Graphiques courants

    Noter : Pour les provinces, PC = Parcs Canada

    Dernière mise à jour :